Quelques livres que j’ai aimé

ANNA  HOPE :  LA SALLE DE BAL

Le livre débute en 1911, dans un hospice de 2000 pensionnaires, considérés comme aliénés. Cet hospice parait perdu dans l’espace et le temps.

La vie des internés est rythmée par l’ouvrage : travaux d’intérieur pour les femmes et d’extérieur pour les hommes. Tout est figé dans un même rituel quotidien.

Le Dr Fuller, médecin,violoniste, précurseur dans la musicothérapie, est convaincu du bien fondé de sa thérapie. Il organise donc un bal hebdomadaire.

La salle de bal est à la fois le laboratoire du praticien-musicien, mais aussi le lieu de confrontation, ou de rencontre entre les internés hommes et femmes.

Cet endroit devient un ring où se confrontent sciences et sentiments. 

Avec l’hiver arrive une nouvelle pensionnaire, Ella. Elle est internée pour avoir brisée une vitre dans la manufacture où elle travaillait depuis son plus jeune âge. Elle s’accroche à l’espoir d’une courte hospitalisation mais progressivement l’usure du quotidien laisse place à la résignation.

On suit le quotidien des pensionnaires à travers Ella mais, aussi John. Il est mélancolique, introverti. Son histoire se précise au fils des travaux d’extérieur et des scènes de bal.

Ces soirées de danses sont de réelles parenthèses pour les patients coincés dans cette lente mécanique des jours, visant à broyer les pensionnaires.

Le Dr Fuller sera lui même victime de sa thérapie, pris en étau entre les dogmes de l’eugénisme et ses propres démons.

Anna Hope a su décrire de façon humaniste et poétique le milieu hostile des pensionnaires d’un asile au début du XX ème siècle en Grande Bretagne. Où finalement les exclus, les pauvres et les malades psychiatriques étaient logés à la même enseigne. 

L’auteure signe avec la salle de bal un roman délicat et bouleversant sur les traces de son histoire familiale.

LE CONSENTEMENT de VANESSA SPRINGORA

Le Consentement, publié par Grasset, est sorti dans nos librairies la première semaine de l’année 2020 accompagné d’un buzz médiatique conséquent.

Vanessa Springora âgée de 48 ans lors de la parution est directrice des éditions Julliard. Elle va nous raconter comment sa vie à basculer alors qu’elle avait seulement 13 ans.

L’auteure nous livre à la troisième personne son histoire le plus factuellement possible. Les noms des protagonistes ne sont pas livré, mais remplacé, simplement, par l’initiale de leurs prénoms.

Elle va donc nous décrire la rencontre de V. 13 ans avec G. environ 50 ans lors d’un dîner avec des personnalités du monde littéraire où sa mère l’a entraîné.

A ce moment-là V. ne ressemble plus tout à fait à une petite fille mais pas encore à une femme. Elle manque d’amour paternelle. Tout est réunis pour que G. puisse prendre une place dans sa vie, mais comme … amant.

Rien n’est oublié, la traque, la manipulation, la perversité dont G. se sert avec beaucoup d’agilité pour obtenir ce qu’il souhaite et s’insinuer dans la vie de la jeune fille avec le consentement de tous.

L’histoire se gâtera lorsque V. se rendra compte qu’elle n’est pas la seule jeune fille à rentrer dans la vie de cet homme, mais qu’il s’agit plutôt d’une habitude pour G. sur ce continent et d’autre… Il a l’habitude de côtoyer des mineurs de tout âge et de tout sexe…

Tout au long du livre l’auteure va nous décrire comment un prédateur sexuel a pu dans les années 80 évoluer de façon impunie, et même soutenu par un milieu intellectuel puissant.

Nous avons redécouvert avec stupéfaction cette liberté des mœurs admise pour une élite qui était protégée par leur art au nom duquel tout était permis! Et bien sûr sans aucune préoccupation pour les dommages collatéraux.

Ce livre a surement eu, grâce à la vague #metoo, un tremplin pour faire exploser certains tabous. Mais il restera dans le temps, avec une écriture efficace, et les questions qu’il soulève restent malheureusement intemporelles.

Géraldine Vedrenne Waintraub

Amoureuse de Lecture et de littérature, j'ai décidé de passer de l'autre coté! Je me suis lancée dans un atelier d'écriture, je vous partage ici mes textes écrits en fonction de consignes qui m'ont été demandée. Je partagerais aussi quelques coups de cœurs de lecture et peut être d'autre texte!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page