Coup de gueule

Mes amis, mes connaissances à vous tous qui m’avait comme contact sur Facebook, ou un autre réseau ou qui me suivait sur ce blog (je vous préviens c’est un peu long!)

Depuis plusieurs semaines, l’envie de répondre à tout ce que je peux voir, lire sur les réseaux me titille. J’ai fait quelques essais quand, vraiment, ce que je voyais faisait déborder le vase…Mais là, il déborde tant que je me dois d’écoper !

Je prends le risque, comme d’autre avant moi, de me faire insulter voir même menacer, comme un bon nombre de mes consœurs et confrères avant moi!

Alors oui, nous traversons une crise, sanitaire, sociale, politique ! Je dis « nous » en englobant une grande partie de notre planète car il ne s’agit pas ici de nous français et, encore moins de nous en tant qu’individu ! Cela serait bien plus simple !

Il y a les antis et les pros masque, les antis et les pros chloroquine, les antis et les pros Raoult, les antis et les pros complotistes, on arrive parfois à des propos quasi négationnistes du COVID ! Tout cela est souvent imbriqué, mais pas toujours ! Les informations vraies ou fausses circulent, et je dois dire que je suis subjuguée par tant de créativité !!!

Mais surtout, je suis anéantie, par tant de sottises, d’ignorances et de violence !

Alors je vais vous dire… Ce que je pense, vous vous en foutez, très certainement ! Et bien moi, ce que pense votre mère, votre voisin, votre coach de vie, votre collègue, votre magnétiseur ….et bien d’autre, je m’en fou aussi !!! Les certitudes des uns et des autres ne vont malheureusement pas nous aider (voir peut être l’inverse) !

Les fake news jetées sur la toile des réseaux sociaux, sans vérifications des sources, alimentent un climat de violence et de haine. Alors tous ces choses peuvent nous appartenir individuellement, et c’est très bien. Prenez soin de vos croyances si elles vous aident,mais en aucun cas cela n’aide l’humanité actuellement!

En ouvrant FB ce matin je lis que ce virus n’est pas dangereux, qu’il ne tue plus et que le climat de terreur instauré est mauvais et inutile. J’ai envie de répondre « Ah non ! C’est un peu court jeune homme ! On aurait pu dire… Oh ! Dieu !… bien des choses en somme ! »

Alors je me lance : En effet le nombre de cas de contamination augmente de façon exponentielle ce qui n’est pas le cas des hospitalisations et des morts et j’en suis, comme vous je l’espère, ravie ! Devons-nous pour autant relâcher la vigilance ? Je n’en sais franchement pas plus que vous ! Mais je m’en remets à mes confrères épidémiologistes qui eux savent bien mieux que moi de quoi ils parlent ! Alors moi je ne relâche rien ! Et oui le masque me gêne, me tient chaud, me donne des boutons…. Le fait d’être médecin ne m’a pas conféré des gênes spécifiques de meilleure tolérance du masque !

Je le garde ce masque pour éviter de contaminer les autres, pour éviter que par ma faute il y ait de nouveaux morts. Et cela tant ce que nous savons c’est qu’il évite des contaminations !!!

J’ai entendu et lu que c’était idiot et inutile toutes ses mesures pour seulement… 800 000 morts dans le monde. La grippe espagnole, Elle, c’était un vrai virus! Elle a fait plus de 3 millions de mort ! Quand même, vous exagérez de vous offusquer pour si peu !

Alors sur plusieurs plans cette affirmation me hérisse ! :

1. La grippe espagnole était en 1918 ! Les unités réanimations de cette époque n’étaient pas aussi performantes que celles actuellement ! Pour mémoire, le respirateur artificiel était inventé, certes, mais il n’a été vulgarisé que dans les années 40…. Donc, une bonne partie des gens guéris du COVID serait morts en 1918 faute de soins adéquats! (Pour la grippe de Hong Kong nous avions plus de moyens qu’en 1918 mais beaucoup moins que maintenant)

2. Pour mémoire aussi, plus d’un tiers de la population mondiale a été confinée pour diminuer la propagation du virus… Une première !!! Pas de confinement donc en en 1918 !!! (ni pendant la grippe de Hong Kong …)

3. Cette pandémie n’est pas terminé, et donc nous ne savons pas encore combien de mort il y aura encore (malheureusement)! Il nous manque aussi les chiffres chinois!

Bref : Comment peux ton faire cette comparaison ? Vous êtes sérieux ? Vraiment ?

4. Mais quel manque de respect aussi pour ces patients décédés et leurs familles ! Quel manque de respect pour la douleur qu’ils ont traversé et qu’ils traversent encore !

ils ne sont que 800 000 !…Mais ils ont été des humains comme vous, comme moi, et il sont morts de et par cette maladie !

J’ai lu, vu, entendu : « cela ne tue pas plus que la grippe saisonnière », « le taux de mortalité n’a pas augmenté cette année » !!!

Mais, regardez les chiffres avant de dire/publier ou partager de telles âneries ! Oui il y a eu une surmortalité de 30 000 personnes en France de Janvier à Juin par rapport aux deux dernières années ! Tiens… Je me demande bien à quoi cela peut correspondre ces 30 000 personnes décédées ?! Si l’on compare les chiffres de mai à aujourd’hui, oui, ils sont superposables avec les années précédentes… Mais il y a eu un oubli de 5 mois cette année… C’est si peu ! (source : Insee.fr)

Je continue mais rassurer vous je ne vais pas tout reprendre point par point!

J’ai lu ce matin que le COVID-19 ne tuait que des mourants, par exemple des patients atteints de cancer au stade terminal. Finalement, cela permet de diminuer leur souffrance, me direz vous!

Alors là je pense à tous les patients que nous avons vu entre mars et mai 2020 … Et je me dis, encore une fois, mais quel mépris pour eux !

Et je pense à :

– Ma patiente de 48 ans en surpoids il est vrai (mais vous vous êtes pesés récemment ?), asthmatique, décédée. elle devait surement être mourante… seulement une trentaine d’année d’espérance de vie

– Au boss de mon beau-frère 55 ans aucun antécédents. Lui aussi, probablement mourant… En tout cas le COVID aura eu raison de lui !

– A ce jeune homme de 17 ans qui est arrivé fin avril aux urgences en défaillance cardiaque et respiratoire. Il a bénéficié d’une assistance cardiaque et respiratoire et il va bien aujourd’hui… Heureusement nous avions encore de la place en réanimation et encore des assistances disponibles… Je remercie le confinement pour lui et sa famille !

– A un de mes collègue, médecin généraliste de 70 ans, une arythmie très bien contrôlé. Il a attrapé le COVID lors de son exercice, dans son cabinet. Lui, il a échappé au tube de peu et aujourd’hui il ne peux plus faire un seul effort car ces poumons sont très endommagés.

– A ce jeune homme de 35 ans hospitalisé pour un COVID de sévérité moyenne, sans réanimation, mais qui un matin s’est réveillé hémiplégique, un caillot de sang (dû au COVID) avait bouché sa carotide !

– Au second patient intubé dans mon service, 30 ans et aucun antécédent. Nous étions tous sidérés

– A mon jeune collègue de 31 ans qui n’a pas retrouver son odorat depuis le mois de mars (sympa pour manger non ?)

– Aux deux personnes pour qui j’ai fait appeler le SAMU lors de ma première vacation bénévole pour le suivi à distance de patient COVID. Leur état était critique (45 et 70 ans !)

J’arrête car la liste est malheureusement trop longue !

Alors oui, aujourd’hui il y a moins de cas grave, et tant mieux, mais comment reprocher aux personnes chargés de gérer cette crise sanitaire de rester vigilants ? Moi personnellement je ne le comprends pas.

Pour les autres trucs sympas je vais la faire plus courte :

– A l’hôpital nos masques ne sont pas stériles !!!! Et oui ça aussi c’est faux ! Et oui ils protègent des microorganismes ! Les chirurgiens utilisent les masques pour empêcher que les microbes de leurs bouches et de leur nez aillent sur le site opératoire et cela fonctionne !!!! (Ce n’est pas ma voisine qui me l’a dit mais de vraies données scientifiques avec des études bien menées)

– Oui le gouvernement a fait une mauvaise communication sur les masques, et alors… Maintenant on sait ! Donc protégez-vous et surtout protégez les autres ! Pour ce qui concerne des comptes à rendre il y en aura évidemment, c’est déjà en marche et si la commission d’enquête se révèle défaillante nous verrons à ce moment-là !

– Oui le COVID a fait plus de mort que la malaria (et que bien d’autres maladies) cette triste année 2020…Les chiffres de février ne sont plus d’actualités …!

J’ai cru voir naître un peu de solidarité durant le confinement mais où est-elle passait !Cette crise vous ne la traversez malheureusement pas seule mais avec l’humanité entière…Alors unissons-nous !

Et pour reprendre Jean de la Fontaine « patience et longueur de temps font plus que force ni que rage »

Bien à vous

Géraldine

Géraldine Vedrenne Waintraub

Amoureuse de Lecture et de littérature, j'ai décidé de passer de l'autre coté! Je me suis lancée dans un atelier d'écriture, je vous partage ici mes textes écrits en fonction de consignes qui m'ont été demandée. Je partagerais aussi quelques coups de cœurs de lecture et peut être d'autre texte!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page